La Haye - Les Pays-Bas ont enregistré, mercredi, un nouveau record de contaminations au coronavirus, avec 24.590 cas en un seul jour, selon l'institut national de la santé publique.

Le précédent record a été enregistré le 24 novembre avec 23.713 cas quotidiens de coronavirus.

Le variant Omicron est désormais majoritaire aux Pays-Bas, précise l'institut national de la santé publique, relevant que malgré la flambée des contaminations due à la contagiosité de cette nouvelle souche, le nombre des hospitalisations baisse dans le pays.

Treize patients atteints de Covid-19 ont été admis dans les unités de soins intensifs au cours des dernières 24 heures, soit le chiffre le plus bas depuis octobre. Au total, 449 patients sont hospitalisés en soins intensifs, 15 de moins que mardi, d'après le Centre national de coordination pour la répartition des patients (LCPS).

Le LCPS estime cependant que la forte hausse des contaminations pourrait avoir un impact sur le nombre des hospitalisations plus tard en janvier.

Le gouvernement néerlandais a décidé de placer les Pays-Bas en "confinement" pour les fêtes de fin d’année, afin de tenter d'enrayer la forte progression du variant Omicron.

Outre les écoles, tous les magasins non-essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres ont dû fermer leurs portes, tandis que le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux a été réduit de quatre à deux.

L’exécutif néerlandais a annoncé lundi la réouverture des écoles primaires et secondaires le 10 janvier aux Pays-Bas, ce qui devrait amorcer la réouverture du pays, confiné depuis le 19 décembre pour faire face à la flambée de la pandémie de Covid-19.