Tokyo - Le constructeur automobile Toyota Motor a déclaré mardi qu'il suspendrait les opérations sur 14 lignes dans huit usines au Japon pendant six jours ce mois-ci, en raison des difficultés de se procurer des pièces suite au blocage prolongé du au Covid-19 à Shanghai.

Toyota a affirmé que sa production mondiale pour le mois de mai sera par conséquent réduite à environ 700.000 véhicules par rapport à son objectif précédent de 750.000.

Les usines, dont Motomachi et Miyata dans les préfectures d'Aichi et de Fukuoka, seront arrêtées entre le 16 et le 21 mai, a expliqué le constructeur, précisant que cela entraînerait une réduction de la production d'environ 30 000 unités.

Cette suspension partielle portera à 12 le nombre d'usines Toyota touchées au Japon.

La société, qui exploite un total de 14 usines au Japon, a déjà déclaré le mois dernier qu'elle arrêterait certaines opérations sur 10 lignes dans neuf usines en mai en raison d'une pénurie de semi-conducteurs.