Beijing - Les autorités locales de la capitale chinoise, Beijing, ont intensifié, jeudi, les efforts pour renforcer l’approvisionnement des marchés de la ville en produits de première nécessité pour faire face aux achats de panique causés la hausse des infections au Covid-19.
   Les marchés de la capitale ont été pris d’assaut ces derniers jours et la demande en produits de première nécessité a grimpé en flèche, les habitants craignant un confinement similaire à celui mis en œuvre à Shanghai, le hub économique devenu épicentre de l’envolée des infections dans le pays depuis le mois de mars dernier.
   Face à cette situation, les autorités de Beijing ont déployé les gros moyens pour renflouer les marchés afin de parer à toute pénurie dans la métropole de plus de 22 millions d’habitants.
   Xinfadi, le plus grand marché de gros de la ville, a enregistré une augmentation des transactions au cours des deux derniers jours, ont indiqué les autorités locales. Le marché, qui vend habituellement 18.000 tonnes de légumes par jour, a vu ces ventes augmenter à 19.000 tonnes lundi et à près de 23.000 tonnes mardi.
   Mercredi, des approvisionnements sans précédent ont été acheminés vers le marché, dans le but de restaurer la confiance des consommateurs, indiquent les autorités.
   « Nous avons fourni près de 25,800 tonnes de légumes mercredi, un record depuis la création du marché il y a 34 ans », a indiqué Tong Wei, chef du département de la communication du marché.
   A l’échelle du pays, le ministère chinois du Commerce a indiqué, jeudi, qu’aucun effort ne sera ménagé pour augmenter l'approvisionnement en produits de première nécessité pour les régions qui connaissent une hausse des infections au Covid-19.
   Le ministère a assuré qu’un approvisionnement régulier en produits de première nécessité sera garanti.
   Selon un décompte fourni, jeudi, par la commission nationale de la santé, Beijing a signalé 48 nouvelles infections confirmées au Covid-19 sur un total national de 1.494 cas.
   Un total de 1.292 cas a été enregistré dans la seule métropole de Shanghai, qui a également recensé 47 décès liés au virus.
   Ce chiffre porte à 4.923 le bilan de morts sur toute la partie continentale de la Chine depuis le début de la pandémie en 2020.