Séoul - Le gouvernement sud-coréen a proposé, vendredi, un budget supplémentaire de 14.000 milliards de wons (11,8 milliards de dollars) pour soutenir les micro-entreprises et les commerçants lourdement touchés par la pandémie de Covid-19.

La première rallonge budgétaire de cette année sera financée avec des émissions de bons du Trésor d'une valeur globale de 11.300 milliards de wons, selon le ministère de l'Economie et des Finances. Elle représente le septième budget additionnel destiné à faire face aux retombées de la pandémie.

Le gouvernement projette de soumettre lundi prochain le nouveau projet de budget supplémentaire à l'Assemblée nationale en vue de son adoption.

Le Parti démocrate (PD), au pouvoir, a intensifié son appel pour la mise en place d'une nouvelle série d'aides pour les commerçants affectés par l'épidémie malgré des critiques selon lesquelles les subventions à venir pourraient affecter l'élection présidentielle du 9 mars.

La taille du budget supplémentaire pourrait augmenter lors de l'examen parlementaire alors que le parti au pouvoir et la principale formation d'opposition mettent en avant la nécessité d'un soutien plus important.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki a déclaré que son département avait décidé du montant du budget en tenant compte de son impact global sur l'économie, comme l'inflation et le marché obligataire.

"Nous attendons de l'Assemblée nationale qu'elle respecte autant que possible la proposition du gouvernement", a déclaré M. Hong lors d'un point de presse.

Le parti au pouvoir dispose d'une majorité parlementaire de 169 sièges à l'Assemblée nationale sur 295 membres, tandis que la principale formation d'opposition, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), occupe 106 sièges.