Vienne - L'Autriche est devenu le premier pays de l'Union européenne (UE) à imposer la vaccination anti-Covid pour tous les adultes à partir du 4 février, après l'adoption d'une loi y a afférente par le Parlement.

"La vaccination est la chance pour notre société d'atteindre une liberté durable et continue, sans que le virus nous restreigne", a déclaré le chancelier conservateur Karl Nehammer devant la presse avant l'ouverture de la session.

C'est "un sujet qui fait l'objet d'un débat intense et passionné", a-t-il reconnu.

Le projet, annoncé en novembre pour doper une campagne d'immunisation chancelante, a été approuvé par un large pan de la classe politique (137 pour, 33 contre sur 183 sièges). La mesure entrera en vigueur le 4 février.

Outre les Verts, partenaires de coalition des conservateurs, les chefs des partis social-démocrate et libéral avaient apporté leur soutien.

Seule l'extrême droite y est opposée, au nom de la protection des libertés individuelles.

Environ 72% de la population de 8,9 millions d'habitants dispose à ce stade d'un schéma vaccinal complet, un pourcentage inférieur à celui de la France ou de l'Espagne.