Bangko - La Thaïlande a signalé son premier décès dû à la variante hautement contagieuse du coronavirus Omicron, a déclaré, dimanche, un responsable du ministère de la Santé publique.

Le décès, une femme de 86 ans originaire de la province méridionale de Songkhla, survient après que le pays a détecté son premier cas d’Omicron le mois dernier, ce qui a conduit au rétablissement d’une quarantaine obligatoire de Covid-19 pour les visiteurs étrangers.

"La femme était grabataire et souffrait d’Alzheimer", a déclaré le porte-parole du ministère, Rungrueng Kitphati.

Le pays a jusqu’à présent signalé plus de 10.000 cas d’Omicron, a indiqué le même responsable, ajoutant que la Thaïlande n’aurait pas besoin de mesures de confinement supplémentaires.

Le gouvernement a fait état de 8.077 nouvelles infections et de neuf décès dimanche, portant le décompte à plus de 2,3 millions de cas et près de 22.000 décès depuis le début de la pandémie en 2020.

Environ 66% des quelque 72 millions de personnes vivant dans le pays ont reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19, mais seulement environ 14,9% ont reçu des rappels.