Pékin - Un cas d'Omicron a été signalé à Pékin, ont annoncé samedi les autorités de la capitale chinoise qui abritera à partir du 4 février les Jeux olympiques d'hiver.

Cette annonce intervient après que Zhuhai, ville côtière de 2,4 millions d'habitants du sud-est du pays, près de Macao, a imposé des restrictions de déplacements, suite à la découverte de sept cas de contamination par le variant Omicron.

Des millions de Chinois ont reçu l'ordre de rester chez eux ces dernières semaines, des dizaines de vols intérieurs ont été annulés et des usines entières fermées, les autorités cherchant à juguler l'épidémie à l'approche des JO.

Un cas de transmission locale d'Omicron a été découvert dans le quartier Haidian de la capitale chinoise, où se trouvent de nombreux sièges d'entreprises technologiques, a déclaré un responsable de la ville, Pang Xinghuo, lors d'une conférence de presse, ce qui constitue une rare brèche dans les défenses très strictes de Pékin contre le Covid-19.

Les autorités testent les autres occupants du complexe résidentiel et de l'immeuble de bureaux, et ont restreint l'accès à 17 lieux liés à la personne infectée, a précisé M. Pang.

Pékin est fermée depuis longtemps aux personnes originaires des régions du pays où des cas ont été signalés et demande à tous les arrivants de fournir des tests de Covid-19 récents.