Montréal - Des anti-vaxxers dans les provinces canadiennes de l’Alberta et de la Colombie Britannique (ouest) offrent des sommes d'argent à des sans-abris pour qu'ils se fassent vacciner à leur place, ce qui leur permet d'obtenir un passeport vaccinal de manière frauduleuse, ont révélé, vendredi, des médias locaux.

"Ce comportement est déplorable, et nous sommes déçus d'apprendre que certains profitent de personnes vulnérables de cette façon dans le but de contourner le processus d’obtention de la carte vaccinale de la Colombie-Britannique", a déploré la Régie de santé de Vancouver (Vancouver Coastal), citée par plusieurs médias.

"De futures tentatives de fraude seront signalées aux autorités policières pour qu’elles fassent un suivi", a averti l'agence sanitaire provinciale dans un communiqué.

L'autorité sanitaire a également relevé que des mesures ont été mises en place pour faire échouer ces tentatives de fraude, ajoutant que toutes les preuves vaccinales frauduleuses ont été retirées du Registre d’immunisation.

Par ailleurs, les autorités sécuritaires d'Edmonton, capitale de la province de l’Alberta, ont annoncé qu'une enquête a été ouverte au début de l'année sur une affaire de fraude similaire.

Selon des données officielles, près de 90% des Canadiens ont été vaccinés (une, deux ou trois doses), tandis qu’environ 10% de la population (3,8 millions) refusent de se faire vacciner.