Séoul - La Cour administrative de Séoul a décidé, vendredi, de suspendre l'application du programme de pass vaccinal décrété par le gouvernement dans les grands magasins et supermarchés d'une superficie de 3.000 mètres carrés, tout en mettant fin à l'obligation de présenter un pass vaccinal pour les mineurs âgés de 12 à 18 ans dans tous les établissements.

En vertu de la décision de justice de vendredi, le pass vaccinal ne sera plus obligatoire dans les grands magasins et supermarchés de Séoul d'une superficie de 3.000 mètres carrés ou plus. Tous les mineurs âgés de 12 à 18 ans ne seront pas tenus de présenter un pass vaccinal pour accéder aux installations polyvalentes de la capitale.

La décision ne s'applique toutefois qu'aux établissements et aux habitants de Séoul, dans l'attente de l'issue d'une action intentée le mois dernier par 1.023 personnes pour faire annuler l'application du programme de passe vaccinal.

Entré en vigueur dès novembre, le programme de passe vaccinal exige que les personnes présentent une preuve de vaccination contre le Covid-19 ou des résultats négatifs à un test de dépistage lorsqu'elles entrent dans des restaurants, cafés et d'autres installations à usages multiples.

Le gouvernement a étendu le programme aux grands magasins et supermarchés, alors que le programme devait entrer en vigueur pour les mineurs à partir de mars.

Toutefois, l'obligation de présenter un pass vaccinal restera en vigueur dans les cafés, les restaurants, les cinémas, les cybercafés et les stades.

Cette suspension restera en vigueur jusqu'à 30 jours après le jugement à venir dans le procès principal de l'affaire.