Berlin - La situation consécutive à la propagation du coronavirus en Allemagne est la plus grave depuis le début de la pandémie l'année dernière, a alerté, mercredi, l'association DIVI de médecine d'urgence du pays.

Si les statistiques continuent de monter en flèche à ce rythme, l'Allemagne verra plus de 6.000 patients atteints du coronavirus dans les unités de soins intensifs (USI) au cours des deux prochaines semaines, précédant les vacances de Noël, a déclaré la DIVI dans un communiqué.

Les médecins réanimateurs ont exhorté les autorités à prendre rapidement des mesures plus strictes pour réduire les contacts physiques et sociaux, ainsi qu’à envisager un confinement temporaire afin de contenir l'augmentation sans précédent des nouvelles infections.

De nombreux hôpitaux dans les zones les plus touchées par le coronavirus en Allemagne ont été à court de lits dans les unités de soins intensifs et ont reporté toutes les opérations non urgentes, alors que le pays fait face à une quatrième vague brutale de la pandémie.

Selon l'association DIVI, les unités de soins intensifs du pays accueillaient 4.636 patients gravement atteints par le coronavirus, dont 2.383 sous assistance respiratoire, en date du mardi.