Paris - La France va imposer un test négatif pour tous les voyageurs en provenance d'un pays hors de l'Union européenne, vaccinés ou non, a annoncé, mercredi, le porte-parole du gouvernement.

Pour les voyages en provenance de pays de l'Union européenne, un test de moins de 24 heures sera nécessaire pour les personnes non vaccinées, a indiqué  Gabriel Attal, lors de la conférence de presse au terme du conseil des ministres. 

Une décision doit être prise au niveau européen pour les voyageurs vaccinés au sein de l'Union européenne, a-t-il expliqué.

"La situation sanitaire s'aggrave très rapidement. Notre inquiétude est la croissance fulgurante du nombre de cas détectés", a prévenu le porte-parole de l'exécutif français. 

S'agissant des pays d'Afrique australe, particulièrement touchés par le variant Omicron, Gabriel Attal a annoncé que les vols reprendraient à partir de samedi avec "un encadrement drastique" et la création d'une nouvelle catégorie "rouge écarlate". 

Le porte-parole du gouvernement a aussi annoncé que "13 cas suspects du variant Omicron" étaient détectés en France.

La veille, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé que 47.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France en 24 heures, soulignant que la situation est “en train de s’aggraver” sur le front de l’épidémie.

Le gouvernement français a annoncé, jeudi dernier, le renforcement des mesures de lutte contre le Covid-19 face à une cinquième vague de la pandémie.

Il s’agit notamment du rétablissement du port du masque obligatoire partout en intérieur dans les lieux recevant du public, y compris dans les lieux où le pass sanitaire est réclamé, de l’ouverture de la dose de rappel à tous les adultes dès 5 mois après leur dernière injection, de la désactivation du pass sanitaire 7 mois après la dernière dose reçue, et du raccourcissement de la validité du test anti-Covid pour les non-vaccinés de 72 heures à 24 heures.