Genève - Le nombre moyen de personnes quotidiennement testées positives à la Covid-19 dans le monde a diminué la semaine dernière de manière substantielle pour la première fois depuis plus de deux mois, ce qui constitue un signe d'espoir dans le combat contre la pandémie, a annoncé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Avec près de 4 millions de nouveaux cas signalés dans le monde au cours de la semaine écoulée (6-12 septembre), il s’agit de la première baisse substantielle du nombre de cas hebdomadaires depuis plus de deux mois », souligne l’OMS dans son dernier bulletin épidémiologique, publié mercredi. Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, toutes les régions ont signalé une baisse du nombre de nouveaux cas par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de décès signalés dans le monde a également diminué par rapport à la semaine précédente, avec un peu plus de 62.000 nouveaux décès. Seules deux régions de l’OMS ont signalé une hausse des décès. Si le nombre de décès signalés au Pacifique occidental est similaire à celui de la semaine précédente, il s’agit d’une augmentation de 2% (100.860 morts).

Mais c’est le continent africain, qui a notifié une augmentation de 7% du nombre de décès hebdomadaires, précise l’OMS.

Dans le même temps, la région d’Asie du Sud-Est a enregistré la plus forte baisse (20%). Les régions d’Amérique et de Méditerranée orientale ont enregistré des baisses légèrement plus faibles, de 9% et 6% respectivement, tandis que le nombre de décès signalé dans en Europe a été similaire à celui de la semaine précédente.

Plus globalement, la pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.636.153 morts dans le monde depuis fin décembre 2019. Selon le bilan établi mercredi par l’OMS, plus de 225 millions de nouvelles infections ont été répertoriées dans le monde. Et à la date du 13 septembre 2021, un total de 5.534.977.637 doses de vaccin avaient été administrées.

Sur un autre plan, les régions rapportant les taux d’incidence hebdomadaire de cas et de décès pour 100.000 habitants les plus élevés restent les mêmes que la semaine précédente. Il s’agit des Amériques (143 nouveaux cas pour 100 000 habitants ; 2,3 décès pour 100.000 habitants) et la Région européenne (119,4 nouveaux cas pour 100.000 habitants ; 1,5 décès pour 100.000 habitants).

Dans ces conditions, les plus grands nombres de nouvelles contaminations ont été signalés par les États-Unis (1.034.836 nouveaux cas ; baisse de 20%). Suivent le Royaume-Uni (256.051 nouveaux cas ; hausse de 5%), l’Inde (248.248 nouveaux cas ; diminution de 15%), l’Iran (172.030 nouveaux cas ; baisse de 17%) et la Turquie (158.236 nouveaux cas ; hausse de 6%).

S’agissant des variants, l’Alpha (britannique) a été signalé dans 193 pays, territoires ou zones.

Selon l’OMS, 142 pays ont signalé des cas du variant Bêta, et 96 pays ont signalé des cas du variant Gamma (brésilienne). En ce qui concerne le variant Delta, depuis sa première déclaration en octobre 2020, il a été signalé dans 180 pays (six nouveaux pays depuis la semaine dernière) dans les six régions de l’OMS.