Bujumbura - Près de 3% des élèves des lycées à régime d'internat au Burundi ont été testés positifs à la Covid-19, a déclaré le ministre burundais de la Santé publique, Thaddée Ndikumana.

Sur 35.675 élèves qui se sont fait dépister, 1.026 cas se sont révélés positifs à la Covid-19, a indiqué M. Ndikumana, faisant un bilan de trois jours de la campagne de dépistage obligatoire de tous les élèves des lycées à régime d’internat.

"Ceux qui sont testés positifs sont sous traitement et nous espérons que d’ici sept jours, ils pourront rejoindre leurs camarades à l’internat", a-t-il assuré.

Le responsable a, en outre, exhorté les enseignants et encadreurs à présenter aux responsables des écoles des certificats négatifs au Covid-19 chaque début de semaine.

Lancée vendredi dernier, la campagne de dépistage obligatoire des élèves des écoles à régime d’internat a pris fin mardi 14 septembre, 48 heures après la rentrée scolaire 2021-2022.

En Afrique, le Burundi et l'Erythrée sont les seuls pays qui n’ont pas encore commencé à vacciner leur population.